Puces et Tiques

Lorsqu’on est propriétaire d’un chat, on sait à quel point son bonheur et sa santé sont intimement liés. On aime tous sentir notre chat se blottir contre nous, l’entendre ronronner et savoir qu’il se sent bien. Malheureusement, ces moments de bonheur peuvent vite être perturbés par des petits parasites fort désagréables : les puces et les tiques. Des nuisibles insidieux et si petits qu’on peine parfois à les voir à l’œil nue. Pourtant, ils sont souvent responsables de grands maux. Voici un guide complet pour mieux appréhender ces mini-bestioles : savoir les repérer, savoir les différencier, prévenir toute infestation, et le cas échéant, s’en débarrasser.

Reconnaître les puces et les tiques

Beaucoup ne font pas encore la différence entre les puces et les tiques. Bien que ces deux parasites aiment se nicher sur le pelage de leur hôte douillet qu’est le chat et s’y nourrir, leurs points communs s’arrêtent là. Voici donc les caractéristiques qui font la singularité de chacun de ces deux parasites et qui permettent de mieux les identifier.

Les puces du chat

La physionomie d’une puce au microscope n’augure rien de bon

Presque invisibles à l’œil nu, les puces sont pourtant capables de causer d'immenses désagréments. Lorsqu’on regarde ces petites bestioles de près au microscope, leur air farouche ne laisse guère de place au doute. La nature les a en effet dotées d’une morphologie pour nuire aux autres ! Les puces disposent pour cela de puissantes pattes arrière qui leur permettent de sauter sur de longues distances, et d’une gueule digne des monstres des films d’horreur responsable de morsures insupportables. Et pour ne pas arranger les choses, ces petits parasites de couleur ambrée prolifèrent à grande vitesse, puisqu’une seule puce pond en moyenne 20 œufs par jour, un chiffre qui peut facilement monter à 50! Ainsi, au bout de quelques jours à peine, votre chat peut se retrouver avec toute une colonie sur le dos, bien au chaud dans son pelage et bien nourrie grâce à son sang appétissant. Votre pauvre petit félin devra alors faire face à des démangeaisons excessives et à une peau irritée.

Mais comment diable votre chat a-t-il pu attraper des puces? Il suffit qu’il passe à côté d’un autre animal qui en a déjà, ou qu’il traverse un endroit infesté pour qu’il les attrape à son tour. Il faut savoir que les puces sont de véritables championnes olympiques puisqu’elles peuvent sauter à une distance équivalant à 150 fois leur propre taille. Pour donner un ordre de grandeur, c’est comme si un humain faisait des bonds de 300 mètres. Pour revenir à l’échelle de la puce, il suffit de 30 cm pour qu’elle passe d’un hôte à un autre.

Une fois que les puces commencent à proliférer, il devient plus facile de les repérer de par leur nombre. Vous remarquerez alors plein de petit points noirs sur le pelage de votre chat (un peu plus difficile à distinguer sur un pelage noir ou de couleur très sombre).

Les tiques chez le chat

Une tique avec la tête littéralement enfouie dans la peau de son hôte pour sucer son sang.

Si vous pensez que les puces sont de méchantes créatures, attendez de voir ce que les tiques sont capables de faire! Les tiques se nourrissent du sang de leur hôte, ou plus précisément des nutriments présents dans ce sang. On peut affirmer sans risque de se tromper que les tiques sont de véritables petits Draculas. Malheureusement, les tiques ne se contentent pas de sucer le sang de leur hôte. Dans leur grande générosité, elles mettent un point d’honneur à transmettre à travers leur salive des bactéries et des virus qui peuvent être dangereux pour votre chat.

Contrairement aux puces qui sautent d’un animal à un autre, les tiques ont une autre technique plus ‘accrocheuse’. Elles aiment grimper sur les herbes hautes et les arbustes pour y résider en attendant qu’une potentielle victime s’approche. Les membres inférieurs des animaux de compagnie, et notamment des chats, sont leur point d’entrée de prédilection.

Une fois qu’une tique s’agrippe au pelage de votre chat, elle ne perd pas de temps et se dirige directement vers sa peau pour y plonger sa tête et commencer à sucer le sang. Il est bon de savoir que seules les tiques femelles sucent le sang, car cela les aide à pondre un grand nombre d’œufs. Une fois que la tique est rassasiée, elle se détache de son hôte et le quitte au bout de quelques jours.

Signes et symptômes liés à la présence de tiques et de puces chez le chat

C’est des tiques ou des puces?

Si votre chat est infesté de puces, il y a certains signes qui ne trompent pas. Souvent, votre chat va commencer à avoir un comportement inhabituel, comme le fait de se gratter plus souvent, parfois de manière compulsive. Les mordillements répétitifs sur le pelage sont également un signe qui devrait vous alerter. Les piqûres de puces sur le chat laissent souvent de grandes zones rouges et irritées sur la peau. Et comme les puces prolifèrent à la vitesse grand V, il y a de fortes chances que les zones infestées s’agrandissent et se multiplient. Notez que certains chats sont allergiques aux piqûres de puces, raison pour laquelle il est important de toujours rester très vigilant.

Les tiques sont moins nombreuses que les puces. De ce fait, elles agissent de manière plus isolée. Il se peut même que vous ne remarquez pas leur présence tant que le comportement de votre chat n’aura pas changé. Étant donné que les tiques sucent les nutriments de votre chat, il n’est pas rare que ce dernier connaisse une baisse d’énergie, voire même qu’il tombe malade. Alors si vous remarquez que votre petit félin n’est pas dans son assiette, n’hésitez pas à scruter sa peau pour y chercher d’éventuelles tiques.

Prévention et traitement des puces et des tiques chez les chats

Maintenant que vous en savez plus sur les tiques et les puces ainsi que sur les menaces qu’elles représentent, il est temps de parler prévention et traitement. Nous avons agrégé pour vous une liste de solutions efficaces pour éloigner ces parasites de votre petit matou, et le soulager si par malheur il est infesté.

Traitements

Les tiques et les puces détestent ce chat car ils ne peuvent plus s’en approcher!

Shampoing

Les shampoings offrent une bonne réponse face aux tiques et aux puces, car ils permettent à la fois de nettoyer le pelage et la peau de votre chat tout en éradiquant ces parasites. Pour cela, privilégiez un shampoing de qualité à l’efficacité éprouvée, comme le Shampoing Anti-puces & Anti-Tiques d’Animigo. Ce dernier est basé sur des ingrédients naturels qui permettent de venir à bout des tiques et des puces sans nuire à la peau de votre petit félin. Sa formule apaisante permet également de soulager les démangeaisons et de calmer les irritations cutanées.

Spray

Tous les chats n’aiment pas l’eau. De plus, contrairement aux chiens, les chats sont capables de faire eux-mêmes leur toilette, ce qui rend les bains réguliers moins indispensables. Dans ce cas, pourquoi ne pas utiliser un Spray Anti-puces et Anti-tiques comme celui d’Animigo? Il suffit de vaporiser sur le pelage de votre animal deux fois par jour pour le débarrasser de ces parasites désagréables et l’aider à retrouver un quotidien paisible.

Prévention

Poudre

Si vous trouvez que l’utilisation de solutions topiques est une option contraignante, pourquoi ne pas se tourner vers un traitement qui agit de l’intérieur. C’est justement ce que propose la poudre anti-puces et anti-tiques d’Animigo qui peut être mélangée à la nourriture de votre chat. Le secret? L'ajout d’ail savamment dosé et qui agit comme un répulsif antiparasitaire naturel. Une seule bouchée suffit pour commencer à faire effet et redonner à votre chat l’envie de jouer et courir sans être constamment dérangé par les démangeaisons dues aux parasites.

Collier

L’efficacité du collier anti-parasitaire pour chats n’est plus à démontrer. Il diffuse des actifs répulsifs naturels tout au long de la journée pour une protection continue. L’utilisation d’actifs naturels n’est pas anodine, car elle permet d’éloigner les puces et les tiques sans affecter l’équilibre physiologique de la peau de votre chat.

Voilà un chat qui a l’air heureux

Conseils supplémentaires

Lorsque votre chat est infesté de puces ou de tiques, vous êtes le premier à vouloir l’aider à s’en débarrasser. Après tout, vous êtes son ange gardien. Mais parfois, les dégâts peuvent atteindre un niveau assez critique, avec des irritations chroniques de la peau ou encore de fortes allergies qui deviennent incontrôlables. Si c’est le cas, alors une visite chez le vétérinaire est souhaitable. Son expertise permettra de poser un diagnostic plus précis, avec éventuellement la prescription de traitements plus lourds contre les puces et les tiques chez les chats.

Concernant les tiques, celles-ci enfouissent leur tête sous la peau lorsqu’elles mordent. Or, si vous essayez de les enlever, il y a des risques que vous récupériez juste le corps tandis que la tête reste enfouie à l’intérieur, ce qui peut aggraver la situation de votre chat. C’est pourquoi nous conseillons de ne pas y toucher et d’essayer les traitements naturels proposés plus haut jusqu’à ce que la tique se détache d’elle-même. Si la tique résiste, vous pourrez alors contacter votre vétérinaire qui dispose des outils nécessaires pour l’enlever sans causer de dégâts supplémentaires.

Maintenant que vous êtes devenu un expert dans la protection contre les tiques et les puces et leur élimination, vous avez tout ce qu’il faut pour éviter à votre chat toute infestation qui pourrait nuire à sa santé et à sa qualité de vie

Merci de noter que les effets de nos produits peuvent varier en fonction de chaque organisme. Il est conseillé d'adopter une nutrition équilibrée et un mode de vie sain lors de la prise de ces produits.Il faut être majeur pour commander sur ShytoBuy.fr (plus de 18 ans). Il est conseillé de consulter un médecin si vous avez le moindre doute sur la tolérance d'un des produits que nous vendons.