Animigo Logo

lun-ven 9h à 19h - sam 10h à 15h

10 maladies de peau courantes chez les chats

Vous avez peut-être remarqué un problème sur le pelage ou la peau de votre chat ? Si c’est le cas, il y’a de fortes chances que votre matou soit lui aussi victime d’un problème de peau courant chez les chats. La peau de nos petits félins en voit des vertes et des pas mûres. C’est aussi le premier organe à montrer des signes clairs lorsque quelque chose ne va pas. Il existe tout un tas de maladies de la peau chez les chats, chacune d’elles ayant ses propres symptômes et manifestations spécifiques. Mais comment dissocier une maladie cutanée d’une autre ? Comment jauger sa gravité ? Et enfin, quels sont les moyens pour les prévenir, et le cas échéant, y remédier ?

Qu’elles sont les affections de la peau chez les chats ?

Tous comme chez nous les humains, il n’est pas inhabituel de voir des égratignures et autres éraflures chez les chats, qu’ils soient à poils longs, ou sans poils du tout (chat sphynx). Là où il faut faire attention, c’est lorsque ces égratignures perdurent avec le temps, ou lorsqu’elles entraînent d’autres symptômes comme des plaques rouges ou squameuses qui entraînent souvent une perte de poils chez le chat. Étant le premier responsable de la santé de votre petit animal de compagnie, et sans être forcément un expert dans le domaine, vous voudriez trouver des solutions pour l’aider à faire face à ces désagréments physiques ! Pour mieux vous orienter et vous permettre de comprendre les différentes affections de la peau des chats, voici les 10 problèmes cutanés les plus courants :

1. Allergies

Eh oui, les chats aussi ont des allergies qui peuvent affecter aussi bien leur organisme interne que leur peau. Les allergies cutanées chez les chats peuvent être regroupées en trois catégories selon les causes : alimentaires, environnementales et comportementales. Chaque source entraînera une réaction allergique spécifique sur la peau de votre chat. Quelles se manifestent sous la forme d’irritations, d’éruption cutanée, de démangeaisons persistantes ou autres, l’essentiel est d’éviter l’allergène responsable de ces symptômes autant que possible tout en renforçant le système immunitaire de l’intérieur. Certains vétérinaires préconisent même de mettre votre chat le cas échéant sous la coupe d’un régime hypoallergénique spécial.

2. Eczéma

L’eczéma chez le chat est une dermatose prurigineuse qui est également connue sous d’autres termes comme dermatite miliaire féline, l’eczéma félin ou même la gale du chat (qui est la cause de l’eczéma et non pas sa conséquence). L’eczéma du chat se manifeste par l’apparition de plaques de peau sèches avec des croûtes, pouvant éventuellement se transformer en éruptions rouges. Un certain nombre de facteurs sont généralement derrière une crise d’eczéma chez le chat, notamment une infection bactérienne, parasitaire, fongique ou encore une réaction allergique. Un chat atteint d’eczéma peut paraître irrité et sujet à des démangeaisons récurrentes, ce qui à la longue peut impacter négativement sa santé mentale ainsi que son bien-être psychologique si le mal n’est pas traité rapidement ! Non soigné, l’eczéma peut s’étendre à d’autres parties du corps comme le dos, le cou, les membres inférieurs, etc…

3. Peau sèche

La peau sèche chez un chat est un problème dermatologique qui ne doit jamais être pris à la légère. Lorsque votre petit félin souffre d’une peau sèche, cela veut dire qu’il y’a quelque chose qui ne va pas à l’intérieur de son organisme. Si vous remarquez une peau floconneuse du chat ou un pelage terne et fragile, il est fortement recommandé d’être attentif à sa santé. Une peau sèche peut engendrer des désagréments tels des égratignures et des infections causées par des irritations répétées. Une des solutions consistera alors à ajouter des vitamines, des minéraux et des acides gras essentiels (comme les huiles de poisson) à son alimentation, notamment sous forme de complément. Cela permettra de rétablir l’équilibre physiologique de la peau et redonnera au pelage de votre matou son lustre originel.

4. Dermatite atopique du chat

La dermatite atopique chez les chats est souvent due à un système immunitaire défaillant ou qui réagit de manière excessive à un stimuli, souvent un allergène. Les symptômes les plus courants sont des égratignures et des démangeaisons combinées à une peau rouge et enflammée. Cela peut avoir lieu à différents endroits du corps, même si on les remarque habituellement au niveau des pattes, des membres inférieurs, de l’aine, du visage et des oreilles. À l’instar de la dermatite féline, la dermatite atopique est souvent causée par un agent allergène. Une guérison totale n’est pas assurée de façon automatique, mais vous pouvez grandement soulager votre animal de compagnie à travers des solutions naturelles qui renforcent son immunité et aident le corps à mieux gérer ce genre de situation. Il existe aujourd’hui des produits calmants qui apaisent le derme sans le dessécher ou provoquer des irritations de la peau de manière récurrente.

5. Puces & tiques

Les infections parasitaires sont la hantise de toute personne possédant un chien ou un chat. Les puces et les tiques sont les plus fréquentes, causant pas mal de soucis à nos amis félins. Par essence, un parasite vit et profite du corps de son hôte pour survivre, s’épanouir et proliférer. Les signes les plus courants d’une infection de tiques ou de puces chez un chat se manifestent par des démangeaisons rageuses et des tremblements pour essayer de s’en débarrasser, ou encore en léchant et en mordillant les zones affectées. L’apparition de rougeurs ou de symptômes cutanés plus graves n’est pas à exclure. En effet, les égratignures courantes dues aux puces et aux tiques peuvent s’aggraver et provoquer des infections de la peau du chat plus sérieuses sous forme d.’eczéma ou de points chauds. On peut également voir apparaître des croûtes sur les oreilles du chat, mais aussi au niveau du cou, du dos ou sur toute autre zone où se nichent ces parasites.

6. la gale du chat

La gale du chat est causée par un parasite, les acariens, qui peuvent être de type sarcoptes ou notoedres. Cette maladie cutanée qui touche les chats est divisée en 2 catégories : la gale sarcoptique et la gale démodécique. La gale sarcoptique est particulièrement contagieuse, provoquant des symptômes comme l’inflammation de la peau, des plaies, la formation de croûtes sur la peau du chat ou de plaques sans poils accompagnées d’irritation sévère. La gale démodécique est moins contagieuse. Ses symptômes ressemblent à ceux de la gale sarcoptique même s’ils sont généralement moins irritants. Côté prévention, la meilleure façon de se débarrasser de ces parasites et d’éviter toute récidive reste l’utilisation d’un traitement anti-acariens pour chats. Il convient également de garder les oreilles de votre matou propres en les nettoyant avec un produit adapté.

7. Dermatophytose chez le chat

Dernière ce nom à consonance barbare se cache une maladie cutanée provoquée par un champignon et non par un ver parasitaire comme beaucoup semblent croire. La dermatophytose, communément appelée la teigne du chat, est une lésion de la peau qui se manifeste sous forme d’anneau que le champignon provoque. En plus de ces marques rouges circulaires, il est possible de constater des taches rouges enflammées, voire dégarnies. Une démangeaison de la peau chez le chat est un indice important à ne pas négliger puisqu’il peut être synonyme d’infection due à ces champignons. Il faut savoir que la dermatophytose se transmet par contact étroit avec un autre chat, ce qui explique que les chats vivant en groupe sont souvent infectés en quasiment en même temps. Pour se débarrasser de ces champignons, il convient d’utiliser des shampoings et des traitements antifongiques dédiés.

8. La dermatite à levures

Comme son nom l’indique, la dermatite à levure est une infection cutanée causée par une croissance anormale de levures, souvent au niveau des pattes ou des oreilles du chat. Les symptômes les plus courants dans ces cas sont le mordillage ou le léchage de la zone infectée, une peau à l’aspect gras et décoloré et l’émanation d’une odeur désagréable. Si votre chat est touché par la dermatite à levures, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car il existe aujourd’hui des traitements efficaces pour y faire face. Vous pouvez aussi prendre des mesures préventives afin d’éviter toute réinfection indésirable. Cela passe en premier lieu par le maintien d’une peau propre et saine en nettoyant sur une base régulière les pattes de votre petit félin. Il convient également d’enlever toute accumulation constatée de cérumen, de saletés ou de résidus au niveau des oreilles qui pourraient constituer un terrain favorable à une prolifération potentielle.

9. Séborrhée

Même si elle reste largement méconnue par le grand public, il n’en reste pas moins que la séborrhée touche un grand nombre de chats. Cette maladie cutanée est difficile à prévenir, car sa cause la plus courante est génétique, ce qui signifie qu’elle peut en théorie durer toute la vie. Dans quelques cas, elle peut également avoir pour origine un déséquilibre hormonal ou des allergies. Bien que la prévention ne soit pas toujours possible, il existe toutefois des moyens pour soulager votre félin afin d’améliorer son bien-être quotidien. Cela passe notamment par un toilettage régulier et complet qui permettra de garder la graisse et les pellicules à distance du pelage de votre animal domestique. Pour ce faire, vous pouvez avoir recours à des shampoings destinés spécifiquement à ce genre de problèmes.

10. Pyodermite (points chauds)

Aussi connus sous son nom officiel de dermatite pyotraumatique, les points chauds chez les chats se manifestent sous la forme de plaques rouges enflammées qui sont chaudes au toucher (d’où son surnom). Cette manifestation peut avoir lieu sur n’importe quelle partie du corps, même si on la trouve surtout au niveau de la poitrine, des hanches et de la tête. Les causes de cette infection cutanée sont diverses. En règle générale, elle est due à une infection opportuniste, à une réaction due à une piqûre de puce, ou encore à un léchage ou mordillage excessif de la zone affectée. Les plaies au niveau des points chauds s’irritent facilement et peuvent s’infecter si le chat continue à les égratigner. Pour y faire face, vous pouvez utiliser un spray naturel contre les points chauds qui soulagera votre compagnon domestique tout en l’aidant à avoir une peau propre et sèche.

Comment prendre soin de la peau de votre chat ?

Si votre chat a un problème au niveau de sa peau, il existe aujourd’hui un grand nombre de traitements adaptés pour chaque cas. Il existe également des remèdes maison pour les problèmes de peau chez les chats qui ont fait leurs preuves et que vous pourrez essayer avant d’aller consulter un vétérinaire (sauf dans les cas les plus critiques). De simples gestes comme l’utilisation de vinaigre de cidre de pomme pour calmer les démangeaisons ou l’octroi de compléments naturels sont autant de solutions douces qui donnent généralement de bons résultats. Si vous optez pour des compléments pour chats, vérifiez toujours la liste des ingrédients. Il est fortement recommandé de privilégier les produits qui intègrent dans leurs formules des vitamines, des minéraux et des acides gras essentiels pour que le soin apporté soit complet. Les gélules à base d’huile de poisson, notamment celle extraite du foie de morue, du saumon ou encore du Krill sont très plébiscitées par les professionnels. Enfin, dernier conseil, il est préférable de choisir les compléments à base d’ingrédients naturels, car ces derniers seront mieux absorbés par le corps de votre chat, procurant un soin plus efficace, rapide et surtout, pérenne.

Autres articles intéressants

Produits Recommandés

Partager sur